De Rijksweldadigheidsscholen

Les Écoles de bienfaisance de l'État

1904

Omhoog



Basisgegevens overgenomen uit :
Ludovic Saint-Vincent, Belgique Charitable. Nouvelle édition refondue et complétée par Mme Ch. Vloeberghs. Albert Dewit, Éditeur, Bruxelles, 1904

 

Nederlandse tekst volgt

La loi du 3 avril 1848, modifiant le régime des dépôts de mendicité, a pour but de remédier aux effets pernicieux produits dans les établissements de répression par le contact des enfants avec des adultes. Cette loi dispose qu'il sera créé, par le Gouvernement, des établissements spéciaux pour les jeunes indigents, mendiants et vagabonds de l'un et de l'autre sexe, âgés de moins de 18 ans.

Dans le principe, ces institutions étaient dénommées Maisons spéciales de réforme, Écoles de réforme, Écoles agricoles, et étaient plutôt des maisons de répression que des institutions de bienfaisance. Elles se sont modifiées par la suite et un arrêté royal du 7 juillet 1890 leur a attribué le titre d'Écoles de bienfaisance de l'État. La loi du 27 novembre 1891 pour la répression du vagabondage et de la mendicité a donné à ces écoles le caractère qu'elles ont actuellement.(1904 )

 
  De Rijksweldadigheidsscholen nemen jongeren op van minder dan achttien jaar oud, die door de rechter ter beschikking van de regering werden gesteld, of jongeren die door de gemeenten werden gestuurd.
Les Écoles de bienfaisance de l'État sont affectées aux individus âgés de moins de 18 ans accomplis, qui sont mis par l'autorité judiciaire à la disposition du Gouvernement ou dont l'admission a été demandée par l'autorité communale.  
  a. Kinderen die ter beschikking van de regering zijn gesteld.

Dat zijn :
a. Enfants mis à la disposition du Gouvernement par l'autorité judiciaire.

Cette catégorie comprend :

 
 
  • Bedelaars en landlopers van minder dan achttien jaar oud
    (art 24 wet 1891) ;
  • Kinderen van minder dan achttien jaar die veroordeeld werden tot een gevangenisstraf en na het uitzitten ervan ter beschikking worden gesteld van de regering tot aan hun meerderjarigheid
    (artikel 26 wet 1891) ;
  • De minder dan zestien jarigen die vanwege een overtreding werden vervolgd maar niet veroordeeld, maar wel ter beschikking gesteld
    (artikel 25, ingevoerd in 1897) ;
  • De volgens het artikel 72 van het strafwetboek vrijgesproken, maar ter beschikking gestelde, minder dan zestien jaar oude delinquenten, die zonder ‘oordeel des onderscheids’ een misdrijf of misdaad hadden begaan.
  • Les mendiants et vagabonds âgés de moins de 18 ans
    (art.24 de la loi du 27 novembre 1891) ;
  • Les individus de moins de 18 ans, condamnés à l'emprisonnement et mis à la disposition du Gouvernement depuis l'expiration de leur peine jusqu'à leur majorité
    (art. 26 de la loi précitée) ;
  • Les individus convaincus d'avoir commis, avec discernement, à l'âge de moins de 16 ans, une infraction passible d'une peine de police, lorsque la nature et la gravité du fait ou les circonstances de la cause requièrent pareille mesure
    (art. 25 de la loi du 15 février 1897) ;
  • Les individus mis à la disposition du Gouvernement par l'application de l'art. 72 du Code pénal.
 
  b. Kinderen die opgenomen waren op vraag van een gemeente.

Dat gaat volgens artikel 33 van de wet van 1891 om :
b) Enfants admis à la demande de l'autorité communale.

Cette catégorie comprend
(art. 33 de la loi du 27 novembre 1891) :

 
 
  • Jongeren van minder dan achttien jaar,
  • door de minister aangenomen voor opname in de Rijksweldadigheidsschool,
  • op vraag van het college van burgemeester en schepenen van een Belgische gemeente,
  • mits akkoord van de personen die de ouderlijke macht hebben over het betrokken kind.
  • les individus de moins de 18 ans accomplis
  • dont l'admission dans une École de bienfaisance de l'État est autorisée par le Ministre de la Justice,
  • à la demande du Collège des bourgmestre et échevins d'une commune du royaume
  • et avec le consentement de la personne exerçant les droits de la puissance paternelle sur l'enfant
 
  De kosten voor het onderhoud van de jongeren die op vraag van een gemeente werden opgenomen, zijn voor de helft ten laste van de staat en voor de andere helft ten laste van de betrokken gemeente. Les frais d'entretien des individus admis à la demande d'une autorité communale sont à charge de l'État pour une moitié, et pour l'autre moitié à charge de la commune qui a demandé l'admission.  
  De onderhoudsprijs is vastgesteld op 1,20 fr per dag. Le prix de la journée d'entretien est fixé à fr. 1,20.  
  Onderwijs

De leerlingen krijgen onderwijs in de twee landstalen, conform het onderwijsprogramma. De meesten krijgen een beroepsopleiding in verschillende ateliers. Anderen worden voorbereid op het werk in de landbouw of in dienst.
Hun loon staat in verhouding tot hun activiteit en goed gedrag. Er is een regeling voor getroffen voor het sparen en pensioenbijdragen.
Instruction, travail.

Les élèves ont un enseignement scolaire donné dans les deux langues, conforme au programme de l'enseignement primaire et des écoles d'adultes. Ils reçoivent pour la plupart une instruction professionnelle dans différents ateliers. D'autres sont initiés aux travaux agricoles et domestiques. Leur salaire est proportionné à leur activité et à leur bonne conduite. L'épargne et la mutualité de retraite sont organisées pour eux.

 
  Eredienst

Aan elke Rijksweldadigheidsschool is een aalmoezenier verbonden. Leerlingen die een andere godsdienst belijden kunnen het bezoek ontvangen van bedienaars van hun eredienst.
Culte.

Un aumônier est attaché à chacune des Écoles de bienfaisance de l'État. Les élèves appartenant à un culte dissident peuvent recevoir la visite des ministres de leur confession.

 
  Rijksweldadigheidsscholen voor jongens

werken met lekenpersoneel in Ruiselede, Rekem, Mol en Saint-Hubert.
Les Écoles de bienfaisance de l'État affectées aux garçons et desservies par des laïcs :
  • Ruysselede
  • Reckheim
  • Mol
  • St. Hubert
 
  Rijksweldadigheidsscholen voor meisjes

Voor de meisjes is er een school in Beernem onder leiding van de Soeurs de Notre Dame en een in Namen bediend door de Religieuses du Bon Pasteur.
Les Écoles de bienfaisance de l'État affectées aux filles :
  • Beernem, desservie par les Soeurs de Notre Dame
  • Namur, desservie par les Religieuses du Bon Pasteur.
 
  De jongeren die onder toezicht staan van de regering kunnen geplaatst worden :

in de leer bij een landbouwer of een ambachtsman,
in een liefdadigheidsgesticht
of voorwaardelijk teruggestuurd naar hun ouders of voogd.
L'individu mis à la disposition du Gouvernement:
  • peut être placé en apprentissage chez un cultivateur ou un artisan ;
  • peut être placé, avec l'assentiment de ses parents ou tuteur, dans un établissement, public ou privé, d'instruction ou de charité ;
  • peut être rendu conditionnellement à ses parents ou tuteur
 
  De leerlingen die voorwaardelijk werden vrijgelaten kunnen opnieuw opgenomen worden door een beslissing van de Minister van Justitie. Les élèves libérés conditionnellement peuvent être réintégrées par décision du Ministre de la Justice.  
  De patronagecomités houden zich bezig met het zoeken van plaatsingen voor de leerlingen die de school verlaten. Les Comités de patronage s'occupent de rechercher des placements pour les élèves qui sortent des Écoles de bienfaisance de l'État.  

© Erik Zwysen, 18 maart 2006
Laatste aanpassing 25 februari 2015